Origine de Plan-les-Ouates

La création de la commune

Issue du partage de la grande commune de Compesières, la commune de Plan-les-Ouates fut fondée en 1851.

Aujourd’hui, elle a perdu son caractère spécifiquement rural pour devenir l’une des communes suburbaines les plus attractives du canton de Genève, grâce à sa zone industrielle et sa dynamique démographique.

La commune a édité un livre Commune et villages qui permet de mieux connaître Plan-les-Ouates, ses origines et son patrimoine. Il est disponible à la réception de la Mairie.

L’origine du nom

Son nom aurait comme origine l’eau, de par sa racine gothique wato ou gwatt.

Selon le groupe des Archives, La Mémoire de Plan-les-Ouates, la dénomination de la nouvelle commune fut l’objet de querelles internes. Le Conseil d’État y mit fin en imposant le nom de Plan-les-Ouates. À ce sujet, il est intéressant de savoir que ce nom – à l’orthographe souvent modifiée – désignait la vaste plaine, marécageuse et inculte, terrain de pâturages pour le bétail : le Plan-les-Ouates.

Aux environs de 1700, le village de Plan-les-Ouates s’appelait Vers. C’était un hameau avec quelques petits groupes de maisons (les mas) bâties le long de la route de Saint-Julien, côté Jura.

Actuellement cette plaine, singulièrement réduite et fortement urbanisée, porte le nom de Pré-du-Camp en souvenir du champ de manœuvres et du campement des milices genevoises, terrains loués au canton de Genève, de 1819–1874. Seuls les tirs furent maintenus jusqu’en 1912.

C’est donc la plaine qui a donné son nom au village puis à la commune.

Plan-les-Ouates aujourd'hui